Une rupture sans raison apparente

  • par

Une rupture sans raison apparente ! Quand j’ai contacté Dalida, je me suis instantanément senti à l’aise. Parce que sans que je lui donne des informations sur ma crise, elle s’est instantanément concentré sur ma douleur. Et elle a lu, en moi et en mon ex, comme dans un livre.
Elle m’a ensuite transmis l’information la plus importante que j’avais besoin d’entendre pour expliquer la raison de cette rupture soudaine et inexpliquée dans notre relation.
Alors que j’étais assise sans voix devant le mail qu’elle m’avait adressé. Je me sentais déchirée par ce qu’elle venait de me signifier (comment est-ce possible). La raison du changement soudain de mon petit ami n’était pas à cause d’une autre femme. Ou d’un manque d’intérêt pour moi, comme je pouvais me l’imaginer.

Mais du fait qu’il était toxicomane et qu’il avait rechuté et avait trop honte pour l’admettre envers moi ou quiconque lui étant proche. Je ne croyais pas que c’était possible ! Je le connaissais, et je passais chaque instant avec lui. Il ne semblait tout simplement pas possible que cela puisse être vrai.

Quelques semaines plus tard, j’ai parlé de ce problème à une amie commune qui se trouvait être flic, elle m’a proposé de rechercher son nom dans leur base de données pour vérifier s’il n’était pas fiché.
J’ai refusé cette idée comme vraiment stupide et lui ai dit de ne pas s’embêter, mais elle l’a fait quand même.
Bien sûr, quand mon amie m’a contacté quelques jours plus tard, elle m’a montré ses dossiers d’arrestation : il avait pris 3 ans pour possession et vente de drogue !

Bon, j’ai fait ce que j’avais a faire et du coup, merci, tout s’est remis en place.

Aurélia